Cristiano Ronaldo entendu pour fraude fiscale ce lundi

© AFP
© AFP

La star du Real Madrid Cristiano Ronaldo a comparu lundi devant la justice espagnole qui le soupçonne d’avoir soustrait des millions d’euros à l’impôt, dernier en date des footballeurs en délicatesse avec le fisc. Son grand rival au FC Barcelone, l’Argentin Lionel Messi, avait été condamné pour fraude fiscale l’année dernière.

L’international portugais de 32 ans s’est présenté à 11h30 au tribunal de Pozuelo de Alarcon, commune la plus riche d’Espagne dans la banlieue de Madrid, où il réside comme beaucoup d’autres célébrités. Il est entré en voiture par un garage sans parler à la presse. Une déclaration était attendue à sa sortie mais un représentant de son agence Gestifute, a déçu les espoirs des dizaines de journalistes qui attendaient devant le tribunal.«  Le joueur a déposé, tout est en ordre, il est en route pour chez lui », a-t-il déclaré sous les huées, ajoutant qu’un communiqué serait diffusé ultérieurement.

Au cours de cette audition qui a duré deux heures, la juge d’instruction devait notifier à Ronaldo sa mise en examen pour fraude fiscale de 14,7 millions d’euros. S’il était poursuivi et condamné, Ronaldo risque «  une amende d’au moins 28 millions d’euros » et une peine de jusqu’à trois ans et demi de prison, selon le syndicat Gestha des experts du ministère des Finances.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite