Accueil Monde États-Unis

Comment Vladimir Poutine montre sa déception envers Donald Trump

En annonçant une réduction massive des effectifs diplomatiques américains en Russie, le président russe poursuit dans la fermeté qui l’a rendu populaire. Mais il garde la porte entrouverte : les expulsions sont réversibles et relativement indolores.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Moscou

Jamais Moscou n’avait expulsé autant de diplomates d’un coup au cours de l’histoire mouvementée des relations russo-américaines. Vladimir Poutine a fait tomber le couperet sur 755 diplomates et employés des consulats américains, sommant le département d’État de limiter sa présence à 455 personnes sur le territoire russe. Soit l’équivalent exact du personnel diplomatique russe en poste aux États-Unis. Les 755 personnes visées devront « cesser leurs activités en Russie » au 1er  septembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs