Accueil Société

La Belgique, pionnière pour un traitement préventif contre le sida

Une expérience de prévention par la prise d’antirétroviral est un succès. Aucun des 200 patients testés n’a été contaminé. La ministre de la Santé généralise la mesure. La Belgique est le 3e pays européen à franchir le pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Depuis Paris

Quelques minutes avant la fin de la conférence internationale contre le sida (IAS) à Paris, des chercheurs belges ont dévoilé la toute première étude jamais publiée sur les résultats de la première expérimentation en Belgique du traitement avant exposition au virus pour diminuer les risques d’infection. Cette technique, appelée « Prep », pour « pre-exposure prophylaxie » (prophylaxie pré-exposition), est aujourd’hui de plus en plus répandue dans le monde, en particulier dans certaines villes des États-Unis. En Europe, la Belgique fait subitement œuvre de pionnière : après la France et la Norvège, c’est le troisième pays européen à rembourser la technique. Ou presque, puisque le patient doit quand même payer 12 euros sur les 500 euros mensuels que le traitement coûte à la Sécu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Daniel Meunier, mardi 1 août 2017, 14:45

    Pour rappel, le sida n'est pas lié à l'homosexualité. Je ne comprend pas le choix de la photo illustrant cet article.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs