Brésil: le président Temer sauve son mandat haut la main

©EPA
©EPA

Le président brésilien Michel Temer a sauvé son mandat haut la main mercredi malgré sa mise en accusation pour corruption, en obtenant une large majorité à la Chambre des députés pour empêcher l’ouverture d’un procès à son encontre. L’opposition avait besoin de rassembler deux tiers des votes (342 sur 513) pour pousser M. Temer vers la sortie, mais elle en a obtenu moins de la moitié. Au total, 263 députés présents se sont prononcés contre l’ouverture d’un procès, contre seulement 227 pour et deux abstentions.

La séance qui a permis au président Temer de sauver son mandat s’est étendue sur près de 13 heures, dans une ambiance délétère, marquée par des échauffourées entre députés. « La chambre des députés, qui représente le peuple brésilien, s’est prononcée de façon claire et incontestable. Ce n’est en aucun cas une victoire personnelle, c’est une victoire de l’État de droit démocratique », s’est félicité M. Temer à la télévision dès l’annonce du résultat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous