Personnel, sponsoring, voitures…: les premières mesures du gouvernement wallon sur la gouvernance

©Belga
©Belga

Le gouvernement wallon s’est réuni ce jeudi matin pour la première fois depuis son installation et a déjà entériné des mesures en matière de bonne gouvernance, de fonctionnement des institutions et de transparence des pouvoirs publics. Via deux arrêtés et une circulaire relatifs au fonctionnement du gouvernement et des cabinets, les principes suivants ont été décidés :

► la réduction immédiate du personnel des cabinets d’au moins 10 % ;

► l’interdiction de l’engagement d’un parent du ministre au sein de son cabinet (jusqu’au 2ème degré) ;

► pour les détachés d’un Organisme d’intérêt public, l’obligation d’occuper le poste au cabinet à temps plein ;

► la gestion économe et conforme aux objectifs environnementaux du gouvernement du parc automobile, à savoir :

• la réduction du volume du parc automobile du gouvernement ;

• le recours à des véhicules plus verts : il sera progressivement pourvu au remplacement des véhicules diesel ;

• l’obligation de disposer d’au moins un véhicule électrique dans chaque Cabinet.

► la transparence accrue dans la politique de subsides : les subventions octroyées dans l’ensemble des domaines de la vie publique (sport, économie, recherche, insertion socio-professionnelle…) devront faire l’objet d’une information claire, rapide et aisément accessible à chacun sans qu’il soit besoin d’effectuer de lourdes démarches administratives.

► la meilleure gestion de la politique de communication des OIP : les OIP et les organismes assimilés qui souhaitent procéder à des campagnes de communication média devront obtenir préalablement l’accord de leur ministre de tutelle si le montant de la campagne ou de l’action dépasse 50.000 euros TVAC, et ceci avant tout lancement du cahier de charge ou engagement. Si le montant dépasse 250.000 euros TVAC ; le gouvernement devra par ailleurs en être informé.

► la fin du sponsoring par les OIP : il sera mis fin au sponsoring des OIP et organismes assimilés dépendant de la Région, sauf dérogation du Gouvernement, parce qu’en lien direct avec son activité. La liste des dérogations avec mention du bénéficiaire, le montant et la motivation du lien avec l’activité de la structure sera transmise annuellement au Parlement.

Les photos de la première réunion du nouveau gouvernement wallon

Obtenir la transparence sur l’état budgétaire

De plus, le gouvernement va inviter le parlement à demander un audit financier de la région wallonne par la Cour des comptes. Le but est ici d’obtenir toute la transparence sur l’état budgétaire actuel de la région wallonne. Ce dossier sera piloté par le ministre du Budget Jean-Luc Crucke.

Par ailleurs, à l’initiative de la vice-présidente et ministre de la Petite enfance Alda Gréoli, trois dossiers de création de places d’accueil pour la petite enfance dans le cadre du Plan Cigogne 3 ont pu être débloquées, représentant un total de 102 places.

Enfin, sur proposition du ministre de l’Agriculture René Collin, une aide de 7,5 millions a été libérée pour compenser la baisse exceptionnelle des prix des produits agricoles dans le secteur de l’élevage (6,5 millions pour l’élevage et 1 million pour les grandes cultures).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. Mercredi soir, Sabine Laruelle et Patrick Dewael ont été chargés d’une mission royale, un an et 63 jours après la chute du gouvernement Michel, 269 jours après les élections. Et l’on ne voit toujours rien venir... 
© Belga.

    Former un gouvernement. Comment font-ils ailleurs?

  3. «
La Monnaie 
! C’est ici que j’ai découvert mes premiers spectacles quand j’étais ado que mes parents m’emmenaient voir. Son directeur Peter de Caluwe y a fait venir «
Vessel
» sans l’avoir vu. Et il y a dix ans, on y créait «
Babel
» avec Larbi. Enfin, c’est quand même ici que la Belgique a surgi
: une révolution commencée par les arts
! Et c’est aujourd’hui la seule institution fédérale qui connecte encore notre Belgique divisée».

    Les racines élémentaires de Damien Jalet: «Madonna m’a aidé à vivre. J’avais 11 ans, j’étais fou de son énergie»

La chronique
  • Répondre au populisme?

    Ce début du XXIe siècle est marqué en Occident par le retour du populisme. Trump aux Etats-Unis, Bolsonaro au Brésil, Salvini en Italie, Orban en Hongrie, le Vlaams Belang en Belgique…, la liste est longue de ces leaders ou partis qui en appellent à la souveraineté du peuple pour s’affranchir des règles et des institutions, promouvoir un projet qui se dégage des cadres et des valeurs de l’Etat de droit. Ce constat soulève régulièrement une double question : faut-il discuter avec ceux et celles qui défendent un projet dangereux pour la démocratie ? Si oui, quelle stratégie adopter pour contrer un discours qui connaît un succès certain, parce qu’il vise cette part sombre que nous avons chacun en nous ?

    Faut-il répondre au populisme ?

    Faut-il débattre avec les populistes ? En Belgique, cette question se traduit ces derniers temps par « faut-il débattre avec l’extrême droite »...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite