L’Iran accuse Washington de violer l’accord nucléaire, Rohani prend ses fonctions

L’Iran a dénoncé jeudi les nouvelles sanctions américaines comme une «violation» de l’accord nucléaire et menacé les Etats-Unis de représailles, le jour de la prise de fonctions du président Hassan Rohani qui entame sous pression son second mandat.

Lors d’une cérémonie officielle, le guide suprême Ali Khamenei a «approuvé» l’élection en mai de M. Rohani, étape formelle et nécessaire pour le début du second et dernier mandat du président modéré qui prêtera serment samedi devant le Parlement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous