Tour de Burgos: la 3e étape pour l’Espagnol Mikel Landa qui conforte son maillot de leader au général

Tour de Burgos: la 3e étape pour l’Espagnol Mikel Landa qui conforte son maillot de leader au général
EPA

L’Espagnol Mikel Landa (Sky) a remporté la 3e étape du Tour de Burgos (2.HC), disputée jeudi entre Ojo Guarena et Picon Blanco pour une première arrivée au sommet au terme des 173 kilomètres de course. Mikel Landa, qui conforte son maillot de leader au général, a devancé son compatriote David de la Cruz (Quick Step-Floors).

A 15 kilomètres de l’arrivée, le Letton Gatis Smukulis (Delko Marseille Provence KTM) comptait 0 : 30 sur un groupe de quatre poursuivants et près de 2 : 30 d’avance sur le peloton.

Mais la donne a changé dans l’ascension finale du Picon Blanco avec un regroupement général au début de la montée de près de 8 %. Six hommes forts ont fait les 6 derniers kilomètres en tête avec les Espagnols Mikel landa, Enric Mas et David de la Cruz (Quick Step-Floors), Jaime Roson (Caja Rural), le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) et l’Italien Gianni Moscon (Sky).

C’est la 2e victoire d’étape de Mikel Landa qui a devancé de la Cruz de 9 secondes. Enric Mas, meilleur jeune du Tour de Burgos, a pris la 3e place à 41 secondes devant Jaime Roson, 4e à 47 secondes. Miguel Angel Lopez complète le top 5 à 55 secondes.

La 4e étape conduira les coureurs de Bodegas Nabal à la Ciudad Romana de Clunia sur un parcours de 147 km.

Le Tour de Burgos, remporté l’an dernier par l’Espagnol Alberto Contador, s’achèvera samedi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Arnaud De Cremer

    Mobilité: rouler en voiture aux heures de pointe à Bruxelles coûtera (encore) plus cher

  2. Image=d-20160526-G7YUED_high

    Coronavirus: les médecins généralistes belges dénoncent un manque d’informations

  3. @AFP

    Ligue des champions: De Bruyne, le héros de Manchester City

La chronique
  • Le destin tourmenté d’un ministre de la Culture en Flandre

    Depuis des années, la chanson « Mia » de Gorki, groupe de rock flamand néerlandophone, formé à Gand en 1989, se trouve au sommet des tops 1000 en Flandre. La chanson décrit, selon certains, l’ambiance véritable de la Flandre profonde avec les mots : « De middenstand regeert het land, beter dan ooit tevoren, Mia heeft het licht gezien, ze zegt, niemand gaat verloren » (« La classe moyenne gouverne le pays, mieux que jamais, Mia a vu le jour, elle dit que personne ne perdra »). Le chanteur du groupe, Luc De Vos, est retrouvé mort en octobre 2014 dans son appartement de travail, à Gand où il résidait. Dès 2007, les prix de récompenses musicales en Flandre ont été rebaptisés MIA, Music Industry Awards, un clin d’œil au tube de Gorki. Et c’est pendant la cérémonie de ces MIA que Jan Jambon, le ministre-président de la Flandre, mais également ministre de la Culture,...

    Lire la suite

  • Une fiscalité automobile intelligente: il est grand temps

    C’est peu risqué, mais prenons le pari : l’idée du gouvernement bruxellois d’imposer une taxe de congestion à l’entrée de la ville va faire hurler. Listons les arguments : option antisociale qui nuira aux plus pauvres, nouvelle manifestation de rage taxatoire visant les automobilistes « vaches à lait », mesure discriminatoire, non concertée avec les autres Régions, instrument inefficace puisqu’il n’y a pas d’alternatives et que les automobilistes « n’ont d’autre choix que de prendre leur voiture », décision...

    Lire la suite