Affaire Grégory: Murielle Bolle remise en liberté sous contrôle judiciaire

© AFP
© AFP

Inculpée pour « l’enlèvement suivi de mort » de Grégory Villemin, Murielle Bolle va être remise en liberté tout en restant sous contrôle judiciaire, a annoncé ce vendredi la cour d’appel de Dijon. Âgé de 48 ans, ce témoin clé de l’affaire avait été inculpé le 29 juin dernier.

Sa demande de remise en liberté a été examinée ce vendredi matin par la chambre d’instruction de la cour d’appel de Dijon. Le parquet général avait quant à lui plaidé pour un maintien en détention « pour les nécessités de l’enquête et l’efficacité des actes à venir ». Selon le ministère public, une fois remise en liberté, elle ne serait pas à l’abri de pressions, « compte tenu de ce qui s’est passé en 1984 ».

Pour rappel, selon les enquêteurs et le témoignage de l’un de ses cousins, elle aurait été « malmenée » par sa famille après avoir livré un témoignage compromettant Bernard Laroche, ce qui aurait expliqué qu’elle soit revenue sur ses déclarations.

Plus d’informations à venir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous