La cote de popularité de Donald Trump au plus bas depuis son élection

Dans cet article
© Reporters
© Reporters

Au plus bas dans les sondages, le président Donald Trump mobilise ses plus fervents partisans pour protéger sa présidence menacée par les enquêtes sur l’« affaire russe » et une dissidence grandissante dans les rangs du parti républicain.

La constitution, révélée dans la presse, d’un jury de mise en accusation ou grand jury par le procureur spécial Robert Mueller, dans le cadre de son enquête sur une éventuelle collusion entre la campagne de Donald Trump et Moscou, fait craindre à la Maison Blanche des inculpations et des assignations à comparaître potentiellement dévastatrices pour son administration.

Malgré une économie vigoureuse, un nouveau sondage effectué par l’Université Quinnipiac donne au président américain une cote de popularité de seulement 33 %, un niveau équivalent à celui de Richard Nixon en plein scandale du Watergate ou à celui de George W. Bush pendant la guerre en Irak.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous