Accueil Monde Amériques

Venezuela: même limogée, la dissidente Luisa Ortega continue de résister à Maduro

A Caracas, la toute nouvelle Constituante, dotée de pouvoirs illimités, a déjà limogé une adversaire des plus coriaces du régime, la procureure générale Luisa Ortega.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

C’est une fidèle de l’ancien président Hugo Chavez, qui l’avait fait nommer en 2007 procureure générale de la République bolivarienne du Venezuela, poste qu’elle devait, après avoir été reconduite, occuper jusqu’en 2021. Et c’est précisément pour défendre l’héritage de l’ancien président, mort d’un cancer en 2013, que cette femme décidée de 59 ans est devenue une des plus farouches opposantes de son successeur, Nicolas Maduro. Il y a quelques semaines, brandissant le petit livre bleu de la Constitution mise en place en 1999 par Chavez, elle a promis de défendre ce texte majeur et la démocratie vénézuélienne « même si cela me coûte ma vie ». Le 5 août, elle n’a pas été tuée, mais bien limogée...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Arnould Philippe, lundi 7 août 2017, 9:59

    Limogée par la constituante, à l'unanimité… Bref, constituante aux ordres… Le retour des scores staliniens…

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs