Oeufs contaminés: Test-Achats déplore le «manque de transparence» de l’Afsca

© EPA
© EPA

I l y a clairement un problème de transparence  » dans la manière dont les autorités communiquent dans le dossier des oeufs contaminés par un insecticide, le Fipronil.

L’association de défense de consommateurs estime que les délais pris par les autorités, notamment l’Afsca, pour informer le public de la contamination «  pose beaucoup de questions, dès lors que la santé publique est engagée  », déplore Julie Frère, porte-parole de Test-Achats. Pour elle, l’argument avancé par l’Afsca selon lequel le peu d’informations rendues publiques s’explique par une volonté de «  préserver le secret de l’instruction  » n’est «  pas convaincant  » et que le «  principe de précaution  » doit prévaloir sur ce dernier.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous