Mondiaux de cyclisme: la Belgique hérite d’un troisième ticket pour l’épreuve du contre-la-montre

Mondiaux de cyclisme: la Belgique hérite d’un troisième ticket pour l’épreuve du contre-la-montre
News

Grâce au titre européen du contre-la-montre remporté par Victor Campenaerts la semaine dernière au Danemark, la Belgique a droit à un ticket supplémentaire pour l’épreuve chronométrée lors des prochains Mondiaux, disputés du 17 au 24 septembre à Bergen, en Norvège. Il semble toutefois peu probable que la sélection belge compte trois spécialistes de la discipline.

Selon le sélectionneur Kevin De Weert et Yves Lampaert qui l’ont reconnu en avril, le parcours du Mondial est différent de celui de l’Euro. Il est même plus dur avec une difficile montée finale.

« La boucle menant à la montée, que l’on affronte deux fois, est vallonnée, mais l’arrivée au Mont Floyen fait plus de trois kilomètres à neuf pour cent. Il faudra sans doute passer d’un vélo pour le chrono à un pour la route au pied de la montée. C’est vraiment une montée ardue », a expliqué Lampaert.

Avant son sacre européen, Campenaerts avait annoncé qu’il ne disputerait pas le Mondial. « Inutile, c’est vraiment très dur. Ce n’est pas pour moi ni pour Yves, qui n’y participera pas non plus. Je suis maintenant champion d’Europe et je ne m’occupe pas encore de cela », avait alors déclaré Campenaerts.

Depuis, la situation a changé. Mais il n’est pas certain que Campenaerts en sera, ni même qu’il y aura trois Belges. « Je dois encore faire la sélection », a précisé De Weert dimanche soir. « Nous pouvons en effet aligner trois coureurs. Est-ce qu’Yves et Victor y participeront ? Vous en savez plus que moi. Il est trop tôt pour se prononcer. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous