Accueil Belgique Politique

Œufs contaminés: Défi exige la présence de Willy Borsus ce mercredi en commission

Une commission du Parlement fédéral se réunira ce mercredi pour faire la lumière sur l’affaire du fipronil dans les oeufs.

Temps de lecture: 1 min

Le parti Défi exige que Willy Borsus, ex-ministre fédéral de l’Agriculture désormais ministre-président wallon, soit entendu dans le cadre de la commission parlementaire qui se réunira demain/mercredi sur le scandale du fipronil. «  Le ministre Borsus devait communiquer. Mais il ne l’a pas fait, donnant la priorité à son emménagement à l’Elysette. C’est une faute grave ! », s’indigne la formation amarante mardi.

«  Si l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a effectivement mis sept semaines pour informer son ministre de tutelle de la situation – et nous ne manquerons pas de vérifier la chose – on peut s’interroger sur la loyauté de l’agence. Et dans le chef du ministre, on peut clairement parler d’un problème d’autorité », affirme le vice-président de Défi, Jonathan Martin.

Selon lui, même prévenu très tardivement, Willy Borsus se devait d’agir immédiatement plutôt que de refiler la patate chaude à son successeur. «  Il avait l’occasion de communiquer entre le 25 juillet, date à laquelle il a reçu le rapport demandé à l’Afsca, et le 28 juillet, date de son départ du gouvernement fédéral ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Richard van Elmbt, mardi 8 août 2017, 14:59

    On attend avec impatience son audition....

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs