Accueil Belgique Politique

Scandale des œufs contaminés: comment le fipronil a pu échapper aux contrôles

Pour le professeur Pierre Van Antwerpen, doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), « il est impossible de tout voir tout le temps ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le fait du jour, c’est ce mot : « fortuit ». On n’a détecté les traces excessives d’insecticide dans un échantillon en Belgique que parce qu’un producteur belge a changé de labo d’analyse et que le labo allemand qu’il a choisi détecte aussi ce composant, ce que ne demandait manifestement pas le cahier des charges de l’autocontrôle en Belgique. « C’est moins surprenant qu’à première vue », explique le professeur Pierre Van Antwerpen, doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 10 août 2017, 16:37

    De toute façon, dans ce cas de figure comme dans de nombreux autres, le problème principal n'est pas de vouloir ou savoir contrôler tout. D'abord, il est clair que les contrôles notamment par rapport aux industriels et les moyens mis à dispositions des contrôleurs (comme la diminution drastique des financements AFSCA) sont insuffisants et la soi-disant auto-régulation, auto-discipline sont des foutaises. D'autre part, le principal reproche ici, consiste en la lenteur de réaction des gouvernements et services vérificateurs et le manque de transparence.

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 10 août 2017, 12:44

    Quelle merveilleuse comédie si on suit bien pas mal de producteurs belges et pour une fois plus de flamand que de wallon, ont utilisé ce produit et donc ont mis sur le marché des oeufs contaminés 3 grandes surfaces, delhaize, carrefour et la troisième dont le nom ne me revient pas, prétendent ne pas en avoir vendus donc à qui ont ils été vendu ????..... à des fabriquants de chocolat, de pain , de pâte, de biscuit, de gateau, de mayo ou autre si oui que doit on faire ne plus rien acheter de ce qui a dans ses matières premières des oeufs, si ils n'ont pas été vendu en belgique, alors où et qu'en ont ils fait je me marre

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs