Accueil Économie Consommation

Le scandale du fipronil déclenché par le «résultat fortuit» d’une analyse

Les ministres de l’Agriculture et de la Santé et l’Afsca ont été sous le feu des questions à la Chambre. L’Afsca a présenté la chronologie de gestion de la crise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Sciences et Santé Temps de lecture: 5 min

Un résultat fortuit. C’est ce qui a déclenché la crise des œufs en Belgique. L’expression est issue du rapport rédigé par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) à la demande du ministre de l’Agriculture, Denis Ducarme. Un rapport distribué aux députés alors que commençait la séance des commissions réunies de l’Économie et de la Santé publique ce mercredi à la Chambre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Wathelet Michel, jeudi 10 août 2017, 6:09

    le professeur Pierre Van Antwerpen, doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Toute analyse est limitée par le nombre de composants que l’on recherche. Ce type d’analyse est généralement réalisé grâce à des techniques de spectrométrie de masse. C’est une technique qui, schématiquement, permet de détecter et d’identifier des molécules par mesure de leur masse, et de caractériser leur structure chimique. Alors au moins il serait opportun de faire une recherche sur tous les produits interdits d'utilisation.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs