Accueil Économie Consommation

Charles Michel a rencontré les secteurs touchés par le scandale des œufs contaminés

Maggie De Block, présente lors de cette réunion, a affirmé qu’il fallait se préparer à prendre des mesures d’indemnisations.

Temps de lecture: 2 min

Une réunion était en cours jeudi matin au 16, rue de la Loi, entre les représentants des secteurs avicole et du commerce, et les ministres des gouvernements fédéral et régionaux, ainsi que l’Afsca, pour tenter d’apporter une réponse rapide à la crise déclenchée par la contamination d’œufs au fipronil.

Des représentants de la fédération du commerce et des services Comeos, de la Fédération wallonne de l’Agriculture (Fwa), de la Fédération unie des groupements d’éleveurs et d’agriculteurs (Fugea), du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), du Boerenbond et de l’ABS (Algemeen boerensyndicaat) répondaient présents autour de la table.

«  Il faut aussi se préparer » à prendre des mesures d’indemnisations, comme cela a pu être le cas lors de la crise de la dioxine, «  même si cette crise n’a pas la même ampleur », a de son côté affirmé Maggie De Block.

À lire aussi La fiabilité de l’Afsca sérieusement mise en doute

Philippe Duvivier, président de la Fugea, n’est quant à lui pas venu les mains vides, puisqu’il a remis au Premier ministre deux œufs« frais de ses poules ». Il a profité de sa venue pour dénoncer un système de contrôles à « deux poids deux mesures ». La Fugea souhaite que les contrôles soient également organisés « proportionnellement aux quantités produites » dans les établissements visés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Guénard Paul, jeudi 10 août 2017, 18:03

    Charles Michel a rencontré les secteurs touchés par le scandale des oeufs contaminés mais quid des consommateurs? Ce sera comme pour le glyphosate innofensif de Willy Borsu? Tiens, encore lui!

  • Posté par Scheurette , jeudi 10 août 2017, 12:44

    Donc on va indemniser des producteurs qui ont fraudé en utilisant un produit interdit ?

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 10 août 2017, 12:56

    Mais oui, puisque c'est à l'insu de leur plein gré , cfr R Virenque lol réal le pire c'est que tout ceux qui râlent, moi y compris , avons voté pour ces guignols qui nous gouvernent

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 10 août 2017, 12:34

    Il y a à peine 2 heures, je prévoyais déjà que nous, les citoyens allions être, une fois de plus, les gros pigeons de toute cette affaire. Et voilà, ce gouvernement si "libéral" prévoit déjà l'intervention sous forme d'indemnisations des victimes d'un système pourtant privé. On en a marre d'être les payeurs pour couvrir et assumer la rapacité d'un monde guidé par l'esprit du lucre. Privatisation des bénéfices, socialisation des pertes. Bis, ter, ....repetita. C'est ça le néo-libéralisme à la sauce MR et consorts. après les poulets, les banques, ... le citoyen reste le cochon-payeur. Il serait intéressant de demander à Mr Lutgen et Mme Greoli qui sont les véritables assistés!

  • Posté par Mathieu Colmant, jeudi 10 août 2017, 11:22

    Pourquoi ne pas revendre ces oeufs pour la prochaine manifestation syndicaliste ? C'est quand même pour jeter ! Au moins, les syndicats montreraient qu'ils se soucient du monde économique, pour une fois !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb