Œufs contaminés: une task force pour examiner les mesures de soutien aux producteurs touchés

Une task force sera mise en place afin d’examiner toutes les possibilités de mesures à prendre pour soutenir le secteur avicole, à la suite de la contamination d’œufs à l’insecticide fipronil, ont indiqué jeudi les différents participants à la réunion convoquée au 16, rue de la Loi en matinée. C’est ce qu’ont annoncé les ministres lors d’une conférence de presse organisée dans la foulée d’un Conseil des ministrees restreints.

Lors de la réunion, Maggie De Block a annoncé qu’il fallait « se préparer » à prendre des mesures d’indemnisations, comme cela a pu être le cas lors de la crise de la dioxine, «  même si cette crise n’a pas la même ampleur ».

Toutes les pistes seront étudiées

Une réunion était organisée jeudi matin entre les représentants des secteurs agricole et du commerce et les différents ministres compétents dans ce dossier, ainsi que Charles Michel et les vice-Premier. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), était également représentée.

Sur le même sujet
œufs contaminésPolitique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  2. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

  3. PHOTO NEWS

    Vincent Kompany à Anderlecht: une présentation, deux ego

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite