Une conférence mondiale, tout profit pour la ville

Parmi les conférenciers: Robert Kahn, un des «
inventeurs
» d’internet. © M.K.
Parmi les conférenciers: Robert Kahn, un des « inventeurs » d’internet. © M.K.

La Conférence mondiale des humanités ? Il faut bien avouer que ce grand rassemblement afin de réfléchir au rôle des sciences humaines face aux grandes questions de notre temps, organisé à Liège, par la Ville et la Province, à la demande de l’Unesco et du CIPSH (International Council for Philosophy and Human Sciences), pouvait laisser songeur. Pas tant par son utilité que par l’impact qu’il pourrait avoir pour la Cité ardente. A tort. « On a passé le cap des 1.000 participants, venus du monde entier », souligne Fausto Bozzi, directeur de la communication à la Province de Liège. « On en espérait au départ 600 », avance Michel Coppé, coordinateur. « Cette Conférence était une première, au mois d’août… On naviguait un peu à vue. »

Avec l’obligation de faire preuve de réactivité. « A ce titre, il faut souligner la qualité du travail des services provinciaux, plus de 100 personnes », poursuit Fausto Bozzi. « C’est une réussite. Avec un réel impact économique. Les hôtels sont complets : Comtes de Méan, Ramada, Husa de la Couronne, Ibis Opéra… Et les retours des restaurateurs sont aussi très positifs. Mardi soir, par exemple, j’ai vu énormément de conférenciers aux terrasses.  »

Bref, c’est tout profit pour la ville. « Qui est très agréable. Le centre me plaît beaucoup. Il y a beaucoup de choses à voir », souligne une participante. En prime, TV5 a réalisé deux directs en duplex depuis Liège dans son journal international. Une nouvelle belle promotion pour Liège et sa région. (sp)

La Chine en repérage

Alors qu’elle durera jusqu’à samedi, cette Conférence mondiale des humanités est déjà considérée comme un succès. Et il semble déjà certain qu’une seconde édition sera organisée par la suite. « Tout cela devra encore être analysé par l’Unesco et le CIPSH, mais le bilan semble en effet d’ores et déjà positif. » Le défi était de taille et Liège a essuyé les plâtres en ce qui concerne l’organisation de cet événement de taille mondiale. Une délégation chinoise d’une vingtaine de personnes accompagnait le patron de Tencent, principal fournisseur de services internet en Chine et qui compte plus de 30.000 collaborateurs. Tencent fait partie des principaux sponsors de la Conférence. « On sent qu’il y a un souhait de voir cet événement organisé en Chine dans le futur », souligne-t-on dans les travées liégeoises.

Oh! médias a dopé la conférence

Fausto Bozzi, directeur de la communication à la Province, le confirme : l’organisation a essayé le plus possible d’utiliser les talents liégeois lors de la Conférence. Par exemple Oh ! médias. Cette société de communication multimédia, qui emploie déjà sept personnes, a été chargée de réaliser le spot promotionnel de la Conférence. « Mais aussi de gérer la page Facebook de l’événement au niveau de la production et de la diffusion », nous explique Gianni Ruggieri, le patron. « Nous avons donc réalisé des vidéos Facebook Live. Elles sont ensuite découpées, remontées et diffusées dans le monde entier. » Certaines vidéos sont traduites, mais toutes au moins sous-titrées, dans la langue du conférencier ou évidemment dans celle du pays cible de diffusion. « On propose aussi des vidéos d’interview de conférenciers…  » Environ 25 vidéos ont été produites. Mais toutes ne sont pas encore diffusées. « Nous avions comme objectif 50.000 vues au total. Ce mercredi nous étions déjà à 65.000 vues et le cap des 100.000 vues sera passé sans problème samedi. Mais plus encore que le nombre de vues, c’est la “portée” des vidéos qui compte. Et là, on est aussi très, très bon…  » De plus, Oh ! médias a fait figurer la mention « Liège – Belgique » dans chaque vidéo.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous