Accueil Opinions Éditos

Œufs contaminés: le séquençage d’une affaire toxique

On ne nous fera pas gober que cette histoire d’œufs contaminés est à ranger à la rubrique judiciaire. Nous avons concédé à ceux qui nourrissent la planète le pouvoir tacite de mettre en balance notre santé en échange d’un confort qu’il serait injuste de nier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Un rapport émanant du Conseil supérieur de la santé a été remis à l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) en juin 2016. Dès cet instant, les dangers du fipronil sont apparus sur un document accessible à l’autorité publique. Mais ont-ils été pris en considération ?

A l’origine, il s’agissait d’examiner l’impact des néonicotinoïdes et du fipronil sur la biodiversité et la santé. Une étude mondiale attestait de leur dangerosité. Elle concluait qu’« il y a lieu de se préoccuper des effets négatifs des substances en question sur les insectes pollinisateurs, d’autres espèces et le fonctionnement des écosystèmes ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

La fin de l’exception flamande

On le sait depuis des mois : le coronavirus ne connaît pas de frontières, encore moins linguistiques. La France comme l’Italie ont appliqué le pass sanitaire comme le port du masque de la même façon sur tout leur territoire.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs