Accueil Société

Les requins de la mer du Nord se font de plus en plus rares

Dix espèces de squales barbotent en mer du Nord. Mais la pollution et la pêche ont fait décliner leurs populations. Une nouvelle législation entre en vigueur en octobre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ces images rares ont fait le tour de la toile. Cela se passe en Indonésie, au large de l’île de Komodo. La nage placide d’un requin grande-gueule a été observée et filmée par un plongeur. Cette espèce de squale est particulièrement rare : à peine une centaine d’individus ont été recensés depuis 40 ans.

En mer du Nord aussi, les requins se font rares. Et pourtant, pas moins de dix espèces de squales, des voraces et des indolents (voir ci-dessous), ont trouvé dans ses eaux sombres, un habitat qui leur sied. Parmi elles, le géant requin-pèlerin qui, tout comme le grande-gueule, se nourrit de goulées de plancton. Cet être inoffensif est désormais estampillé d’un « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs