Accueil Belgique Politique

Carlo Di Antonio: «Sur bien des aspects, le système agroalimentaire mondial est devenu fou!»

Face au scandale des oeufs contaminés au Fipronil, le ministre Di Antonio en profite pour relancer l’idée d’une transition écologique privilégiant les productions artisanales wallonnes.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

La crise du fipronil doit être l’occasion d’une nouvelle prise de conscience chez le consommateur et dans l’industrie, assure le ministre wallon Di Antonio. Explications.

Le fipronil, c’est grave ou pas ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vandercammen Adrienne, lundi 14 août 2017, 19:42

    De beaux discours tout cela et parfois même un peu démago. Mais faut-il le préciser, consommer local exige de disposer d'une offre suffisante de producteurs de qualité. Cela signifie pouvoir l'identifier. Or, la stratégie de la Wallonie d'identifier les produits d'origine wallonne sans aucune garantie de qualité demeure une erreur... qui persiste depuis que l'époque où Benoit Lutgen était ministre de l'agriculture. De plus,l'exclusion des représentants des consommateurs des filières de production n'a pas été de nature à rassurer ces derniers. Enfin, l'absence de système de distribution de produits locaux satisfaisant reste une problème à solutionner. A titre personnel, je ne vais pas passer mon week-end à me promener d'un producteur à l'autre pour composer mon panier. et puis, croire que, parce que c'est produit près de chez moi c'est bon, relève du fantasme. Si on obligeait les agriculteurs à tenir une comptabilité, on pourrait au moins savoir d'où proviennent certains intrants ? Mais agir de la sorte, ce n'est guère électoralement rentable, tandis qu'accuser l'AFSCA c'est facile, démagogique et rapporter des voix.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs