Accueil Belgique

Droit de grève: l’Open Vld veut des auditions avec les partenaires sociaux

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’Open Vld souhaite entendre l’avis des partenaires sociaux sur le droit de grève en commission de la Chambre. Le CD&V n’en voit pas l’utilité à ce stade. Les chrétiens-démocrates flamands préfèrent leur laisser l’opportunité de s’entendre sur le sujet au sein du Conseil national du Travail (CNT). Le vice-premier ministre CD&V et ministre de l’Emploi Kris Peeters a indiqué lundi que le droit de grève devait être adapté. Il invitait les partenaires sociaux à revoir leur engagement sur l’honneur de 2002. Celui-ci règle le droit de grève, une notion qui relève pour le reste de la jurisprudence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs