Accueil Monde Europe

Migration: pourquoi la Libye boute les ONG hors de Méditerranée

La Libye revendique sa propre zone de recherche et de sauvetage pour prendre pleinement en main le sauvetage des migrants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

L ’équipe médicale vient de refaire l’inventaire de la clinique, on est en stand-by, prêts à repartir. » Sur la Prudence, le plus gros bateau de secours opéré par MSF en Méditerranée, on trépigne. Le navire qui devait quitter Catane, en Sicile, pour reprendre sa mission de sauvetages, ne quittera pas le quai jusqu’à nouvel ordre. L’annonce couperet du « gouvernement » libyen a pris tout le monde de court : la Libye va organiser sa propre zone de recherche et de sauvetage et les ONG, accusées de collusion avec les passeurs, ne sont pas les bienvenues.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par L'hoost - Somers , mardi 15 août 2017, 9:33

    Ce 'est ni aux passeurs ni aux ONG à organiser le transfert des migrants. C'est aux gouvernements des pays concernés de s'y atteler: réception, tri, accueil et répartition des migrants. Mais comme d'habitude l'UNION (?) européenne est aux abonnés absents. Et on semble s'étonner que des pays la jouent perso...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs