Un homme accusé de vouloir commettre un attentat à Oklahoma City arrêté

Les autorités américaines ont annoncé lundi l’arrestation d’un homme qui voulait faire exploser une bombe à Oklahoma City, ville déjà frappée par un attentat en 1995 perpétré par un suprémaciste blanc, qui avait fait 168 morts.

Jerry Varnell, 23 ans, a été arrêté samedi après avoir essayé de déclencher ce qu’il pensait être une bombe chargée de nitrate d’ammonium — comme Timothy McVeigh en 1995 — devant une banque dans le centre de la ville, selon la plainte déposée devant un tribunal d’Oklahoma (sud des Etats-Unis).

La Maison Blanche ou Facebook comme cible

Jerry Varnell a dit à un agent du FBI sous couverture qu’il voulait s’en prendre au gouvernement fédéral, son objectif initial étant le siège de la banque centrale américaine à Washington, à quelques rues de la Maison Blanche. Il a également pensé à cibler des centres de données de Facebook ou du fisc américain (IRS) avant que son choix ne se porte sur cette banque située à 210 kilomètres de chez lui dans l’Oklahoma.

«Je pense que je vais utiliser ce que le poseur de bombes d’OKC a utilisé», aurait dit Jerry Varnell à l’agent du FBI en message crypté.

«Ce qui s’est passé à Oklahoma City n’était pas une attaque contre les Etats-Unis, c’était des représailles. L’heure de la révolution est arrivée», a-t-il également proclamé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous