Accueil Économie Consommation

Œufs contaminés: les administrateurs de Chickfriend restent en détention

Arrêtés jeudi dernier, les deux administrateurs sont soupçonnés d’avoir mis en danger la santé publique en livrant ou en appliquant de l’insecticide fipronil dans des élevages de poules pondeuses.

Temps de lecture: 2 min

Les deux administrateurs de l’entreprise néerlandaise Chickfriend demeureront en détention préventive deux semaines supplémentaires, a décidé la justice néerlandaise mardi. Les deux hommes ont été arrêtés jeudi dernier dans le cadre de l’enquête judiciaire relative au scandale des œufs contaminés par du fipronil.

Martin van de B. (31 ans) et Mathijs IJ. (24 ans) sont soupçonnés d’avoir mis en danger la santé publique en livrant ou en appliquant de l’insecticide fipronil dans des élevages de poules pondeuses.

Il y a suffisamment de soupçons

«  Le juge a décidé qu’il y avait à présent suffisamment de soupçons pour garder les hommes en détention », a déclaré le tribunal de la province d’Overijssel dans un communiqué. «  Le ministère public soupçonne les deux gérants d’une société de désinfection d’avoir utilisé le fipronil dans les fermes avicoles des Pays-Bas », a-t-il ajouté. Le tribunal a estimé que les deux hommes avaient «  mis en danger la santé publique » et les soupçonne d’avoir su que le biocide était interdit.

La justice néerlandaise se focalise sur trois entreprises qui semblent avoir joué un rôle clé dans la crise : Chickfriend aux Pays-Bas, Poultry-Vision en Belgique et une autre entreprise néerlandaise qui aurait collaboré avec le fournisseur belge.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko