Accueil

Les «villes sanctuaires» se rebellent

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 2 min

Après Chicago, Seattle et San Francisco, c’est à présent l’État de Californie qui dépose plainte contre l’Administration Trump : objet du litige, les coupes sombres dans les subventions fédérales dont la Maison Blanche menace les collectivités qui continueraient de protéger les immigrants illégaux plutôt que de les faire arrêter et déporter par la police des frontières (ICE). San Francisco, comme ses homologues avait déjà porté contre le décret anti-immigration avancé par l’exécutif le 27 janvier dernier, par deux fois retoqué en justice depuis, pour son « anticonstitutionnalité » flagrante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs