Scandale du fipronil: «L’Afsca n’est pas la seule responsable», selon Gilkinet

© Belga
© Belga

Le député fédéral Georges Gilkinet (Ecolo) a estimé ce mercredi matin sur Bel RTL que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire « n’est pas la seule responsable » dans le scandale du fipronil, même si elle avait un rôle à jouer.

« Il n’y avait pas de contrôle particulier pour le fipronil. C’est un peu par hasard qu’on est tombé sur le produit, dans le cadre d’un autocontrôle réalisée dans entreprise belge », a expliqué le député, soulignant également un « problème de traçabilité à long terme ». « On ne sait pas où tous les œufs contaminés depuis mai 2016 sont aujourd’hui dans la chaîne alimentaire », a-t-il explicité.

Le scandale du fipronil aura au moins eu le mérite de démontrer, selon lui, que l’Afsca devrait être sous la tutelle de la ministre de la Santé, et non du ministre de l’Agriculture. « L’Afsca devrait agir dans une logique de santé publique et pas une logique agricole ».

Le politique a donc une part de responsabilité dans cette affaire. Gilkinet espère d’ailleurs que Borsus, alors ministre de l’Agriculture, finira par être entendu par la commission. « Ducarme (qui remplace Borsus au fédéral, ndlr) nous a dit qu’il allait collaborer afin de faire toute la transparence sur le dossier. Nous le prenons au mot et notre première demande, c’est d’avoir tous les documents dont disposait M. Borsus ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous