Accueil Économie Consommation

Le changement climatique va réduire les rendements agricoles du riz, du blé et du maïs

Ces quatre plantes (avec le soja) sont indispensables à la survie de l’humanité. Elles fournissent les deux tiers des calories ingérées.

Temps de lecture: 2 min

Le changement climatique va faire baisser les rendements de cultures comme le riz, le blé ou encore le maïs, selon les conclusions d’une équipe de chercheurs rendues publiques mardi. A l’aide de méthodes très variées, comme la simulation de la réaction de certaines plantes aux changements de température ou le réchauffement artificiel de champs de culture, ils ont montré les effets du réchauffement de l’atmosphère sur l’agriculture. toutes ces méthodes «  suggèrent que la hausse des températures va probablement avoir un effet négatif sur le rendement du blé, du riz et du maïs », soulignent les chercheurs, dont les conclusions ont été publiées mardi dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS).

«  Chaque augmentation d’un degré Celsius de la température moyenne dans le monde réduit d’environ 6 % le rendement du blé », selon ce document. Pour le riz, la baisse serait de 3,2 % et pour le maïs de 7,4 % pour chaque degré Celsius de hausse des températures, alors que «  les estimations des rendements du soja ne changeraient quasiment pas ». Ces quatre plantes sont indispensables à la survie de l’humanité, à laquelle elles fournissent les deux tiers des calories ingérées.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Bachelart Bernard, mercredi 16 août 2017, 11:35

    C'est du catastrophisme sensationnaliste à l'état pur ! La production mondiale de grains ne cesse pas d'augmenter depuis les années 60. Il est évident que chaque plante à une zone de température idéale de croissance. Une augmentation de la température terrestre globale signifierait que chaque espèce trouverait sa zone idéale de croissance plus près des pôles et plus loin de l'équateur. Par ailleurs, le CO2 favorise la croissance des plantes, c'est bien connu des cultivateurs en serre, dont beaucoup y injectent du CO2. La Nasa a publié les images prises par ses satellites du verdissement planétaire dû à l'accroissement du CO2. https://www.youtube.com/watch?v=zOwHT8yS1XI Nous ne savons pas dans quel sens vont évoluer les températures au cours des prochaines décennies. Les mesures dont nous disposons ne sont pas assez précises (en particulier pour les temps anciens) pour évaluer l'importance relative des différents facteurs qui affectent le climat.

  • Posté par CARION JEAN, mercredi 16 août 2017, 12:04

    Vous avez parfaitement raison d'épingler le "catastrophisme journalistique"; quelques soient les infos, certains journalistes, sans recherches approfondies, se jettent sur une info pour le "papier", c'est désolant et un manque de professionnalisme! Il suffit de lire les articles cc le "fipronil" pour se rendre compte que seul le sensationnalisme est écrit; mais il suffit de se renseigner en termes scientifiques pour se rendre compte que ce danger est tout "relatif", quoiqu'en disent les écolos! A lire: "Imperial Collège London Pr Boobis" ainsi qu'un article excellent du "Courrier Picard ddo 8 août 2017 par Amelie Baubeau. Ceci afin que les journalistes soient plus modérés et évitent de faire "mousser" les déclarations inappropriées de certains "politiques" ne visant que leur propre avantage électoraliste.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb