Scandale du fipronil: le prix de référence des œufs à nouveau en hausse

©Sylvain Piraux / Le Soir
©Sylvain Piraux / Le Soir

Le prix national de référence des œufs, fixé chaque semaine à la criée de Kruishoutem (Flandre occidentale), est en hausse de 2,5 % mercredi. Pour les œufs de batterie, le prix est en augmentation de 5 %. Le prix des œufs avait déjà grimpé de 6 % la semaine dernière dans la foulée de la crise du fipronil, producteurs et négociants estimant que la demande d’œufs à l’étranger, principalement aux Pays-Bas et en Allemagne, allait continuer à croître. Le prix d’un œuf blanc provenant d’une poule élevée en cage est 42 % plus élevé que l’an dernier.

«  On constate une réaction de panique au sein de l’industrie », commente Geert Albers, qui représente les producteurs. «  L’industrie alimentaire a besoin d’œufs pour produire des pâtes, des gâteaux ou autre. La crainte est qu’il n’y en ait pas assez pour satisfaire la demande. Cette hausse des prix est une bonne nouvelle, même si tous les producteurs ne pourront pas en profiter. »

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a annoncé mardi que 21 entreprises étaient encore bloquées préventivement en raison de l’insecticide fipronil.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous