Australie: des objets repérés près de la zone du crash du MH370

©AFP
©AFP

Plusieurs objets «probablement fabriqués par l’homme» flottaient près du site du crash du MH370 quelques semaines seulement après sa disparition, ont annoncé mercredi des scientifiques australiens, plus de six mois après la fin des recherches.

Selon deux nouveaux rapports scientifiques, des photos, prises par des satellites militaires français deux semaines après la disparition de l’avion mais non divulguées au public, montraient au moins 70 objets identifiables flottant près d’un secteur de l’océan Indien appelé la «zone nord» par les chercheurs.

« Pas de conclusion hâtives »

Diffusées mercredi par l’agence nationale australienne pour la recherche scientifique (CSIRO) et par Geoscience Australia, les études ont permis de conclure que 12 des objets se trouvant sur les photos étaient «probablement fabriqués par l’homme».

Le CSIRO a modélisé la dérive de ces objets pour savoir où ils se trouvaient le jour du crash du MH370 et a constaté que leur emplacement estimé était conforme à celui de la «zone nord», identifiée dans les études antérieures.

Néanmoins, le Bureau australien de la sécurité et des transports (ATSB), qui a mené la mission de recherche, ne veut pas tirer de conclusions hâtives sur l’origine des objets.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous