Accueil Belgique Politique

Eric Van Rompuy (CD&V): «Non aux propositions de loi sur le droit de grève»

La majorité cogite : comment recadrer l’action syndicale ? Comment actualiser le droit de grève ? MR et N-VA déposeront, disent-ils, des propositions de loi. Le CD&V n’en veut pas, et met en garde : « Ce n’est pas acceptable. Ce serait interprété comme un signe de méfiance par notre parti. Charles Michel ne devrait pas laisser faire. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

L’offensive vise à recadrer les actions syndicales, imposer aux organisations sociales de nouvelles règles lors d’actions de grève et autres manifestations. Un responsable libéral-réformateur commente : « Après les incidents que l’on sait, et les conséquences dramatiques – deux décès –, c’est la tendance, on peut parler de vague porteuse, il n’y a pas de raison de laisser les choses en l’état et la FGTB poursuivre comme si de rien n’était. » En conséquence ? Les suédois tentent de s’organiser. Mais risquent de se diviser.

1 Ils tentent de s’organiser

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs