Accueil Économie

En 2015, voici ce que la suédoise vous a fait perdre ou gagner

Les premières mesures votées par le gouvernement Michel sont entrées en vigueur en 2015. Certaines ont eu un impact sur votre pouvoir d’achat. Nous les avons étudiées pour calculer leur effet sur votre portefeuille.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Le gouvernement Michel promet 100 euros de plus par mois aux bas et moyens salaires à l’horizon 2020. Il annonce également des hausses progressives d’accises sur l’alcool, le tabac, le diesel. On va aussi relever certaines taxes sur le capital. Mais 2020, c’est loin. Très loin. Entre-temps, il peut encore se passer beaucoup de choses (comme des ajustements budgétaires délicats).

Sans se risquer à de lointaines projections, nous avons donc réalisé un exercice concret : lister les mesures déjà votées par le gouvernement Michel et calculer leur impact sur le pouvoir d’achat. Impossible d’en sortir un chiffre moyen, car de trop nombreux paramètres interviennent (consommation électrique, salaire, addictions). Mais certaines tendances se dégagent : la suédoise a plutôt servi les intérêts des personnes gagnant moins de 2.400 euros brut par mois. Au-delà, les résultats sont nettement moins folichons, avec une baisse des revenus annuels quasi généralisée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs