Accueil Société

«Je devais les ramener dans le droit chemin»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Il dit s’appeler Alex. Il est Belge mais vit actuellement en Suisse. C’est cet éloignement géographique, précise-t-il, qui l’a dissuadé de se porter partie civile au procès. Et non d’éventuelles pressions. En 2007, Alex a travaillé comme « administrateur » durant trois mois au sein de l’Église de Scientologie. Un job qui devait lui rapporter 1.200 euros nets par mois. «  Mais je n’ai jamais reçu le moindre centime. On a abusé de ma confiance ». Pourquoi dès lors ne pas réclamer en justice les montants dus ? «  Quand je travaillais au siège, j ai vu passer des gens qui avaient l’air importants. J’ai compris que c était une grosse machine… et que ça ne servirait à rien de s attaquer à eux  ». Alex nous explique que son rôle en tant qu'administrateur était de convaincre les adeptes de s’investir surtout sur le plan financier. « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs