Euro de hockey: Red Lions en mode favoris et Red Panthers en quête de progrès

Euro de hockey: Red Lions en mode favoris et Red Panthers en quête de progrès
News

Les hommes de Shane McLeod, l’entraîneur néo-zélandais des Lions, sortent d’une période faste en résultats, après leur médaille d’argent aux JO de Rio en 2016 et leur victoire en demi-finale de World League, tout récemment en Afrique du Sud. Favoris au même titre que le pays hôte des Pays-Bas et l’Allemagne, les Belges, classés au 5e rang mondial, chercheront surtout à décrocher un premier titre dans un tournoi majeur.

Après être passés tout près du sacre continental en 2013 sur leur terre à Boom, battus en finale par les Allemands, les Lions avaient raté leur tournoi européen deux ans plus tard à Londres, échouant en phase de groupes et terminant à une décevante 5e place. Depuis lors les choses ont bougé. L’entraîneur surtout, qui a réussi à insuffler une nouvelle dynamique et à donner confiance à ses troupes.

A Amsterdam, les Belges ont été versés dans le groupe A, où ils affronteront l’Autriche (FIH 22/19 août), les Pays-Bas (FIH 4/21 août) et l’Espagne (FIH 9/23 août). Dans le groupe B, on retrouve l’Allemagne (FIH 3), l’Angleterre (FIH 7), l’Irlande (FIH 10) et la Pologne (FIH 20).

Les Red Panthers, 14e mondiales, qui ont soufflé le chaud et le froid fin juin en demi-finale de World League à Bruxelles, terminant à une modeste 8e place, auront elles à coeur de prouver leurs progrès depuis la reprise en main du groupe il y a quelques mois par leur entraîneur néerlandais Niels Thijssen.

Les féminines belges, qui figurent dans la poule A, joueront leur premier match le 19 août contre la République Tchèque (FIH 24). Elles enchaîneront ensuite le lendemain (20/8) contre les Pays-Bas, numéro 1 mondial, pour clôturer le mardi 22 août la phase de groupes contre l’Espagne (FIH 10).

Le groupe B est composé de l’Angleterre (FIH 2), l’Allemagne (FIH 7), l’Ecosse (FIH 17) et l’Irlande (FIH 16).

Tant dans le tournoi masculin que féminin, les deux premières équipes seront qualifiées pour les demi-finales. Les deux autres devront se contenter des matchs de classement pour les places de 5 à 8.

Messieurs

Gardiens : Vincent Vanasch (Waterloo Ducks), Loïc Van Doren (Dragons)

Joueurs : Gauthier Boccard (Waterloo Ducks), Alexander Hendrickx (Dragons), Loïck Luypaert (Braxgata), Emmanuel Stockbroekx (Bloemendaal/P-B), Arthur De Sloover (Beerschot), Arthur Van Doren (Dragons), Simon Gougnard (Waterloo Ducks), Augustin Meurmans (Racing), Victor Wegnez (Dragons), Felix Denayer (Dragons), Sébastien Dockier (Beerschot), Florent van Aubel (Dragons), Cédric Charlier (Racing), Tom Boon (Racing), Thomas Briels (Oranje-Rood/P-B), Amaury Keusters (Herakles).

Coach : Shane McLeod (N-Z)

Dames

Gardiennes : Aisling D’Hooghe (Waterloo Ducks), Elena Sotgiu (Herakles)

Joueuses : Maureen Beernaert (Gantoise), Jill Boon (Oranje-Rood/P-B), Louise Cavenaille (Waterloo Ducks), Aline Fobe (Braxgata), Alix Gerniers (Gantoise), Lien Hillewaert (Braxgata), Pauline Leclef (Braxgata), Sophie Limauge Waterloo Ducks), Judith Vandermeiren (Braxgata), Barbara Nelen (Braxgata), Joanne Peeters (Waterloo Ducks), Louise Versavel (Braxgata), Anouk Raes (Wellington/capitaine), Michelle Struijk (Antwerp), Stephanie Vanden Borre (Gantoise), Anne-Sophie Weyns (Victory).

Coach : Niels Thijssen (P-B)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-132552305-full

    Par Laurent Toussaint

    Hockey sur gazon

    Hockey sur gazon: Maxime Bergez veut transformer le coup d’arrêt en opportunité

  • @Mathieu GOLINVAUX

    Par Laurent Toussaint

    Division d'honneur

    Marc Coudron et Fabrice Rogge à cœur ouvert: «Il ne faut pas mettre les clubs et les équipes nationales en opposition»

  • Gougnard (à droite) et Stockbroekx ont animé la rencontre.

    Par Laurent Toussaint

    Division d'honneur

    Hockey: l’Orée déjà en vitesse de croisière

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous