Accueil Économie Mobilité

Pourquoi le déclin du diesel arrange bien l’industrie pétrolière belge

Pour la première fois depuis 20 ans, on a immatriculé au premier semestre plus de véhicules essence que de véhicules diesel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ce n’était plus arrivé depuis 20 ans. Selon les statistiques de la Febiac, la fédération de l’industrie automobile, la part de marché des véhicules diesel dans les nouvelles immatriculations est passée sous la barre des 50 % au premier semestre 2017. Celle-ci était précisément de 46,5 % contre 48,5 % pour les véhicules à essence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Rebts Jean-Louis, vendredi 18 août 2017, 21:15

    On pourrait surtout se demander pourquoi on a imposé le diesel en Belgique il y as 30 ans...

  • Posté par Cafagna Luigi, vendredi 18 août 2017, 16:40

    À l!re votre article,surtout la fin,on pourrait croire que les raffiniers ont lobbyier le gouvernement fédéral pour qu'il prenne la voie de la promotion de "l'essence" car ça renouvelle le parc automobile,la vie de ces voitures est plus courte,il y a des rentrées TVA et les raffiniers peuvent vendre l'essnce ici puisque les marchés US sont moins demandeurs.

  • Posté par Remi Baeyens, vendredi 18 août 2017, 12:27

    Le moteur Diesel est le plus performant en consommation. Tous les moteurs comme toutes les technologies ont des inconvénients, c'est une loi de la nature incontournables. Eliminer une technologie performante est une hérésie, on nous fait croire à des utopies mais les lois de la thermodynamique sont la dure réalité.

  • Posté par Anonyme Robert, vendredi 18 août 2017, 8:37

    Même à prix égal à la pompe , le diesel reste avantageux par rapport à l'essence pour celles et ceux qui font +/- 20.000 kms/an . On trouve des véhicules diesel neufs 'soldés' dans les concessions car devenus 'invendables' surtout en Flandre ...

  • Posté par Anonyme Robert, vendredi 18 août 2017, 8:37

    Même à prix égal à la pompe , le diesel reste avantageux par rapport à l'essence pour celles et ceux qui font +/- 20.000 kms/an . On trouve des véhicules diesel neufs 'soldés' dans les concessions car devenus 'invendables' surtout en Flandre ...

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs