Accueil Monde Europe

Attentats à Barcelone et Cambrils: une nouvelle arrestation, un suspect toujours en fuite

La police a procédé à une nouvelle arrestation ce vendredi matin après le double attentat à la voiture-bélier dans deux villes touristiques espagnoles. On dénombre 13 morts et une centaine de blessés.

Temps de lecture: 3 min

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d’intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, faisant 13 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone, alors que cinq « terroristes présumés » ont été abattus dans la station balnéaire à Cambrils.

Vendredi matin, la police espagnole a interpellé une troisième personne, un homme âgé de 34 ans de nationalité marocaine, en lien avec les attentats de Barcelone et Cambrils, en Catalogne, rapporte El Pais. Le suspect a été interpellé à Ripoll, une ville à quelque 100 kilomètres de Barcelone. L’homme serait un parent de Driss Oukadir, déjà arrêté à Ripoll jeudi soir. Elles précisent également qu’il pourrait y avoir une troisième fourgonnette.

Attaque sur la Rambla à Barcelone

Jeudi en fin d’après-midi, une camionnette a foncé dans la foule sur la Rambla, l’artère la plus fréquentée par les touristes dans la métropole catalane. L’attentat a été rapidement revendiqué par le groupe djihadiste État islamique. Le conducteur de la camionnette a pris la fuite sans un mot après avoir fauché les passants qui baguenaudaient parmi les kiosques à fleurs et à souvenirs.

Mais deux suspects, un Espagnol et un Marocain, ont été arrêtés par la police dans deux localités éloignées respectivement de 100 et 200 km de Barcelone.

Nouvel attentat dans la nuit à Cambrils

Dans la nuit, la police annonçait avoir abattu cinq « terroristes présumés » à Cambrils, située à 120 km au sud de Barcelone. « Les terroristes présumés circulaient dans une Audi A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des Mossos d’Esquadra et la fusillade a commencé », a annoncé un porte-parole du gouvernement régional. Certains d’entre eux portaient des ceintures d’explosifs, a ajouté un porte-parole des Mossos, qui a plus tard précisé que ces dernières étaient factices.

Six civils et un policier ont été blessés lorsque la voiture a fauché vers minuit des piétons sur la promenade de bord de mer de cette station touristique. Un des civils blessés est dans un état critique, ont annoncé les services d’urgence de Catalogne sur leur compte Twitter.

La police a fait savoir qu’elle considérait cette attaque comme liée à l’attentat qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d’au moins 18 nationalités différentes jeudi à Barcelone.

Des Belges parmi les victimes

Selon le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, une Belge figure parmi les morts. Par ailleurs, au moins deux autres Belges sont hospitalisés, dont l’un dans un état grave.

Les victimes -morts et blessés- sont au moins de 18 nationalités différentes, a-t-on appris auprès des services espagnols de protection civile.

Une explosion dans une maison mercredi

Le porte-parole de la police a annoncé qu’un Marocain, Driss Oukabir, avait été arrêté à Ripoll, à une centaine de kilomètres au nord de Barcelone. Un autre suspect, né à Melilla, une enclave espagnole au Maroc, a été arrêté à 200 km au sud de Barcelone, après l’explosion d’une maison dont les occupants préparaient apparemment un engin explosif selon la police.

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy s’est quant à lui rendu immédiatement à Barcelone, où le gouvernement régional séparatiste prétend faire sécession de l’Espagne.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs