Accueil Société

Oeufs contaminés: l’insecticide dega-16 n’a jamais été autorisé en Belgique

Après une après-midi de travaux en commission Economie et Santé, les députés de la majorité ont refusé de voter un ordre des travaux pour poursuivre les débats sur la crise du Fipronil. L’audition de l’ex-ministre de l’agriculture, Willy Borsus, n’aura donc pas lieu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Comment le Dega-16, l’insecticide dans lequel a été ajouté du fipronil, s’est-il retrouvé sur le marché belge pendant plusieurs mois, et ce sans que personne ne s’en inquiète ? Telle est la question qui, après de longues heures de débats en commission Economie et Santé de la Chambre, est apparue comme centrale. Au départ, les travaux ont principalement été occupés par l’intervention du ministre de l’Agriculture, Denis Ducarme, et par l’exposé de l’administrateur délégué de l’Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), Herman Diricks. Le message du gouvernement était clair : « 

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Wathelet Michel, lundi 21 août 2017, 15:32

    Et que fait-on, maintenant. Y-a-t'il un responsable dans cette histoire, les commerciaux sont-ils arrêtés ??

  • Posté par Wathelet Michel, samedi 19 août 2017, 7:23

    un insecticide en vente libre en Belgique, c'est une première cela ? Bon maintenant que l'on sait que ce qui est interdit n'est pas contrôlé, je crois que nous avons du mourrons à nous faire pour notre assiette.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs