Trump se sépare de Bannon: l’image qui résume l’instabilité à la Maison Blanche

Trump se sépare de Bannon: l’image qui résume l’instabilité à la Maison Blanche

Après des semaines de spéculations et dans un climat d’extrême tension à la Maison Blanche, Donald Trump s’est finalement séparé vendredi de Steve Bannon, conseiller aussi provocateur que controversé.

Contempteur virulent de « l’establishment » et des « élites », l’ancien patron du très droitier site Breitbart News, n’aura tenu qu’un peu plus de six mois dans la West Wing.

Ce départ permet à Donald Trump d’envoyer un message aux ténors de son gouvernement et aux nombreux élus républicains exaspérés par les orientations – et les provocations – de cet homme de 63 ans à la démarche nonchalante qui promettait l’avènement d’un «  nouvel ordre politique ».

Après le départ de Sean Spicer et de Reince Priebus, respectivement porte-parole et secrétaire général de la Maison Blanche, celui de Steve Bannon complète le renouvellement en profondeur de l’équipe qui s’était installée au 1600 Pennsylvania avenue le 20 janvier.

Il permet en particulier à John Kelly, général à la retraite des Marines qui avait succédé à M. Priebus, d’affirmer un peu plus son pouvoir dans une équipe où règne un indéniable chaos.

Depuis des mois, les démissions et les évictions se multiplient. En témoigne l’image ci-dessous  : prise il y a moins de six mois, seul le vice-président Mike Pence est aujourd’hui toujours en poste au sein de cette garde rapprochée qui a implosé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous