Accueil Opinions

Vincent de Coorebyter: «Je n’ai jamais eu d’adversaire idéologique ni d’ennemi de classe»

Après 14 ans au Crisp, Vincent de Coorebyter est devenu professeur à l’ULB, où il a plaisir à être dans le temps long et la transmission.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Tous ceux qui s’intéressent à la chose publique connaissent les incomparables analyses socio-politiques de Vincent de Coorebyter – publiées notamment dans Le Soir, les derniers mercredis du mois. Il revient ici sur son parcours, qui l’a conduit à devenir l’un des intellectuels belges les plus respectés.

Qu’est-ce qui vous a décidé à faire la philo à l’ULB ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, dimanche 20 août 2017, 3:04

    COM 12.J'ose espérer que l'avis du professeur de Coorebyter sera au moins pris en considération par nos ministres de l'Education.

  • Posté par Jaspers Marie, dimanche 20 août 2017, 3:01

    Je suis heureuse que la sommité qu'est le professeur de Coorebyter constate que le niveau de formation à l'issue du secondaire est occupé à chuter.En effet, ceux qui ont osé émettre des avis défavorables au sujet du secondaire ont été critiqués pourtant il s'agissait du recteur de l'ULG, du président de l'ARES et d'un prof de médecine.....Suite 12

  • Posté par Jaspers Marie, dimanche 20 août 2017, 2:09

    COM 10.Vous pouvez aussi poser la question du CEB 2017, qui a suscité des réactions d'indignation:"Un pot de chocolat contient 25 % de noisette.Quel pourcentage en contiennent cinq pots?

  • Posté par Jaspers Marie, dimanche 20 août 2017, 2:04

    COM 9.Pour vous faire une idée et réaliser que je n'exagère rien, posez le petit problème suivant, à des adolescents: "combien de temps puis-je gagner si je parcours une distance de 200 km à la vitesse moyenne de 90 km/h au lieu de 70 km?Programme 6 P.

  • Posté par Jaspers Marie, dimanche 20 août 2017, 1:58

    COM 8 La capacité de raisonnement pose aussi question : il est connu que la majorité des étudiants de 1° bac médecine ou de la faculté des sciences, autres que la section mathématique ou physique, étudient leur cours de math et physique "par coeur", y compris les exercices!!!Hallucinant!!!

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs