Accueil Immo

Lyon, une ville qui combine si bien passé et présent

L’ancienne capitale des Gaules vaut le détour. Et pas uniquement pour la qualité de sa gastronomie.

Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 2 min

Les projets de réaménagement de la ville y poussent comme des champignons, sans dénaturer son côté antique.

A moins de 4 heures de TGV de Bruxelles, il existe une ville qui mérite une escapade le temps d’un week-end, voire davantage : Lyon. Peuplée de plus de 500.000 habitants, elle est la troisième ville de France après Paris et Marseille, mais la deuxième si l’on prend en compte sa périphérie.

C’est une ville qui bouge et qui a su trouver au fil du temps une place importante dans les domaines bancaires, financiers, commerciaux et technologiques. Sans oublier la part prépondérante que prennent les arts, avec le nouveau Musée des Confluences, et les divertissements (de nombreux spectacles s’y tiennent chaque année).

Cette dynamique se vérifie sur place grâce à des mégaprojets où l’immobilier tient une part conséquente. Le quartier de La Confluence est en train de grandir sur une bande de terre qui faisait peine à voir il n’y a pas si longtemps. Du logement, un musée aux allures futuristes, des bureaux à l’architecture avant-gardiste, un port de plaisance, des restaurants et des terrasses sont venus garnir les bords du Rhône et de la Saône pour le plus grand plaisir des Lyonnais qui redécouvrent un pan de ville abandonné suite au déclin de l’industrie.

Près de la gare de Part-Dieu, c’est un autre chantier d’une ampleur gigantesque qui est dans les starting-blocks. Le réaménagement d’une gare qui accueille 30 millions de voyageurs par an et qui doublera de volume d’ici 2030 entraînera dans son sillage une refonte complète de ses environs. A terme, le projet intitulé « Réinventer la Part-Dieu » coûtera quelque 2,5 milliards d’euros d’investissements publics et privés. Il prévoit 2.200 logements et 3.000 habitants supplémentaires, l’aménagement de 30 hectares d’espaces publics, 2.500 places de vélos, 650.000 m2 de nouveaux espaces de bureaux et quelque 40.000 emplois à pourvoir.

Combiné au vieux Lyon, celui de la place Saint-Jean, avec ses ruelles étroites et ses boutiques d’un autre temps, qui a su garder son charme intact, et à ses bords de Rhône et de Saône qui rappellent un peu la Toscane, ces nouveaux pans de ville offrent déjà un mélange intéressant pour les touristes de passage, très nombreux l’été, mais aussi pour tout un chacun qui aurait décidé de faire de la métropole lyonnaise un lieu de villégiature. Ils ne seront pas déçus.

 

À lire aussi Lyon, une ville à la confluence des genres

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles
La UneLe fil infoCommentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo