Accueil La Une Belgique

Signes de radicalisation en maternelle: existe-t-il des cas en Wallonie?

Une école flamande a fait état d’éléments de radicalisation chez des élèves de maternelle. Du côté francophone, aucun cas n’a été relevé en maternelle mais l’équipe mobile de l’administration de l’enseignement a été sollicitée pour les primaires et secondaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Une école de Renaix, en Flandre orientale, s’est inquiétée de signes de «  radicalisation  » islamiste observés par des enseignants chez des enfants de classes maternelles, ressort-il d’un rapport interne à l’école relayé par Het Laatste Nieuws lundi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs