Accueil Société

Comment la cigarette électronique fait davantage fumer les ados

On craignait que la e-cig soit un cheval de Troie pour initier les jeunes consommateurs à la nicotine. Une étude le confirme sans hésitation. Le risque est quintuplé !

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’arrivée de la cigarette électronique sur le marché a bouleversé le monde de la consommation de la nicotine. Inventé par un Chinois, le dispositif présente l’avantage majeur de délivrer de la nicotine, addictive mais peu nocive pour la santé, sans passer par la flamme de la combustion. Ni goudron, ni monoxyde de carbone dans les poumons, ni les milliers de polluants associés à la dégradation du végétal séché par le feu afin de libérer la fumée qui est la cause de millions de morts chaque année. La moitié des fumeurs meurent de leur consommation de produits du tabac et 90 % des cancers du poumon, l’un des plus mortels et des moins curables, se déclarent chez les fumeurs réguliers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Ledent Philippe, mardi 22 août 2017, 11:06

    à lire : http://www.sciencemediacentre.org/expert-reaction-to-study-of-adolescents-e-cigarettes-and-smoking/

  • Posté par Ledent Philippe, mardi 22 août 2017, 10:06

    Comme d'habitude le diable se cache dans les détails. déjà voici l'étude : http://tobaccocontrol.bmj.com/content/early/2017/07/28/tobaccocontrol-2016-053539 et que pouvons nous y lire : "However, there is no direct evidence yet to suggest that ever use of e-cigarettes normalises cigarette use." ah bon ? mais plus encore "In summary, this is the first study to report longitudinal relationships between ever use of e-cigarettes and initiation or escalation of cigarette use among UK adolescents. Despite measuring and accounting for the influence of a broad range of variables in this and other studies,16–19 it is possible that any third variables could have been responsible for the observed relationships. Therefore, while acknowledging that a causal relationship may be plausible, we cannot confirm this based on our findings and the trends observed over the same time period in the UK; rates of e-cigarette use have increased, but the rates of cigarette use have continued to decline. Future research could seek to disentangle these apparently contrary findings and assess dose–response relationships between e-cigarette and cigarette use over longer-time periods in a broader age range of adolescents while controlling for a range of covariates and assessing the impact of antismoking interventions." ah bon ? "rates of e-cigarette use have increased, but the rates of cigarette use have continued to decline" Donc malgré que l’utilisation de e-cigarettte augmente (et donc plus d’adolescentd devraitent commencer à fumer) le taux de tabagisme diminue chez les jeunes...^^ Conclusion : Une corrélation statistique (d'autant plus que ici elle est en partie contradictoire) n'est en rien une relation de cause à effet. Ceci est pourtant une lapalissade scientifique.

  • Posté par pat man, mardi 22 août 2017, 8:33

    Bonjour, par l’intermédiaire de l’un de vos abonnés à l’édition électronique, nous avons pris connaissance de l’article « La cigarette électronique, inefficace » publié sous votre signature dans les colonnes du journal « Le Soir ». Il y est fait état des résultats de l’étude : «Electronic cigarette use among patients with cancer: Characteristics of electronic cigarette users and their smoking cessation outcomes» de Borderud, Li, Burkhalter, Sheffer et Ostroff dont la première publication en ligne est consultable à l’adresse : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/cncr.28811/abstract Certains éléments relativisant la portée de cette étude semblent toutefois échappé à votre vigilance, éléments dont le site français « Pourquoi Docteur » fait état dans ses colonnes : http://www.pourquoidocteur.fr/La-e-cigarette-n-aide-pas-les-malades-cancereux-a-arreter-de-fumer-7982.html Sous la plume de votre collègue Sandrine Chauvard, on y lit en effet : «Cependant, ces résultats sont à relativiser. Selon Robert West, directeur de la recherche sur le tabac à l’University College London, parmi les patients inclus dans l’étude, certains avaient déjà essayé d’arrêter de fumer sans y parvenir. Et Peter Hajek, directeur de la recherche sur la dépendance au tabac à Queen Mary University of London, ajoute que l’étude a exclu les patients qui avaient essayé la e-cigarette et qui avaient déjà réussi à arrêter de fumer. Autrement dit, cette étude portait sur des irréductibles. Les patients de cette étude étaient hautement dépendants, alors certes la cigarette électronique ne les a pas aidés, mais cela aurait été le cas pour n’importe quelle autre méthode, a-t-il conclu.» Ce que confirme Reuters USA dans l’article en ligne : http://www.reuters.com/article/2014/09/22/us-health-ecigarettes-cancer-idUSKCN0HH0FI20140922 Je cite : «Peter Hajek, director of the Tobacco Dependence Research Unit at Queen Mary, University of London, agreed that the study’s data did not justify the conclusions.» «The authors followed up smokers who tried e-cigarettes but did not stop smoking, and excluded smokers who tried e-cigarettes and stopped smoking, » he said. «Like smokers who fail with any method, these were highly dependent smokers who found quitting difficult. The authors concluded that e-cigarette (use) was not helpful, but that would be true for any treatment however effective if only treatment failures were evaluated.» Je ne doute pas que vous vous penchiez avec intérêt sur ces éléments de pondération et que vous en fassiez écho, c’est pourquoi je me permets de vous en faire part. J’en profite pour vous informer de la récente transformation de l’ABVD.be en AIDUCE.be, branche belge de l’AIDUCE au nom de laquelle je m’exprime, et me tiens à votre entière disposition pour nouer et entretenir des contacts constructifs. Bien à vous Copie de ce courriel est adressée à la Rédaction du journal Le Soir et reportée sur le site http://www.aiduce.org/actualites . Posté le 24 septembre 2014 par Aiduce.be Pour obtenir des renseignements valables et à jour, vous pouvez nous contacter à cette adresse : http://www.ubv-bdb.be Cordialement,

  • Posté par Schepmans Jean Louis, lundi 21 août 2017, 23:16

    Comme tout les produits de consommation qui ramène de l'argent vite fait. le nier est aussi hypocrite. je ne dis pas que ce procédé est l'arme ultime. Mais le brider comme on la fait , est tellement suspect. Voir à quel point chaque étude négative est relayée à la vitesse de la lumière. Il y a des études prouvant, chiffre à l'appui, qu'en grande bretagne le nombre de fumeur à diminuer depuis qu'ils ont laisser l'e-cigs tranquille. Le seul pays, comme par hasard.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 21 août 2017, 22:47

    Il n'est que de voir le nombre de boutiques "chics", au look étudié, qui s'ouvrent un peu partout pour attirer une "belle" clientèle ! L'hypocrisie qui sous-tend la cigarette électronique est renversante !

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs