Accueil Belgique Politique

Les cinq propositions significatives du livre d’Elio Di Rupo

Dans « Nouvelles conquêtes », le président du PS détaille une série de mesures. Nous en avons sélectionné cinq.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La semaine des quatre jours

Dans son opus Nouvelles conquêtes, page 209, Elio Di Rupo écrit : « Une meilleure répartition du travail s’impose. Elle passe par une réduction collective du temps de travail. Le modèle que je préconise est celui de la semaine des quatre jours. De 38 heures par semaine, le temps plein passerait à 30 heures et 24 minutes. » Avec maintien du salaire. Un modèle qui n’est pas à prendre ou à laisser dans tous les cas, mais à négocier dans les secteurs et les entreprises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Wathelet Michel, jeudi 24 août 2017, 8:27

    La dégressivité des allocations a été adoptée à contrecœur », il n'aurait alors pas fallu la voter, il y a des situations ou il ne faut pas renier ses convictions. Il y a bien plus simple et plus humains. Le travailleur qui est aidé par la collectivité peut aussi lui rendre service pour cette garantie. Il n'y a pas mal de situation ou on peut employer des gens sans emplois dans l'attente ou il en retrouve un. La pension à 65 ans, il ne faut pas se tracasser si la courbe du travail ne remonte pas à la hausse ce sera difficile. Si on regarde les conjectures à 50 ans et si cela se réalise dans les faits ce point va tomber dans l'oubli très rapidement. La globalisation des revenus ?? vœux pieux dans la construction du monde actuel et en particulier en Belgique et en général en Europe cela ne risque pas d'arriver. Dire le contraire c'est mentir. La globalisation des revenus les EU le font depuis longtemps et on peu parler des systèmes mis en place par les entreprises américaines que nous aimons tant en Europe "Google et les autres.." pour échapper à cette globalisation des revenus. En matière financière il vaut mieux penser à ce que l'on dit. L'écart salarial, il ne faut pas rire trop haut la-dessus Renault sans Carlos Ghosn elle ne serait probablement pas au niveau ou elle est aujourd'hui et n'est pas gestionnaire qui veut - en Belgique le circuit de Francorchamps avec un bon gestionnaire devrait être bénéficiaire toutes les années voyez ou nous en sommes depuis dix ans ou le staff de gestion court après les bénéfices et ou le contribuable éponge les dettes. Faire de la politique comme cela ne coûte rien et j'en suis désolé pour mon président. Il devrait mettre un peu de sauce libérale dans son assiette et surtout de penser à ceux qui permettre à l'état de survivre. L'équité fiscale me semble plutôt une des seules pistes primordiales et si l'ensemble des Belges pouvait régler la part d'impôt qui lui incombe nous aurions probablement une dette beaucoup moins élevée et il ferait bon vivre dans ce pays.

  • Posté par Douniaux-verliefde , mardi 22 août 2017, 9:58

    Dépassé à gauche par les écolos et par l'extrême gauche par le PTB,le PS est plongé dans un cul de basse fosse. Les 5 propositions d'Elio sans émouvantes mais d'une naïveté sans limite.Faut-il en rire ou en pleurer ? 1 La semaine des 4 jours sans perte de salaire. Quelle entreprise va oser se lancer spontanément dans pareille aventure ?Ceci induirait une hausse des coûts rendant les produits invendables vu la concurrence européenne et plus encore asiatique. 2 Fin de la dégressivité des allocations de chômage . Vous voulez verser une rente confortable à vie aux chômeurs passifs ?Cela va les décourager à rechercher du travail 3 La pension à 65 ans C'est impayable à terme Vous allez raboter la pyramide des âges ou euthanasier les plus de 80 ans ? 4 La globalisation des revenus Vous voulez taxer l'épargne à 45 % alors que c'est le fruit du travail déjà taxé ? Vous voulez favoriser l'exode fiscal des riches et tuer les petits épargnants qui n'ont pas d' avocats fiscalistes ? 5 Réduire l'écart salarial à 15 Un facteur low cost gagne 1250 euros nets par mois. Demandez à votre ami Bernard Delvaux s'il se contenterait de gagner 18750 euros par mois alors qu'il en gagne plus de 1 million brut par an

  • Posté par bernard delpierre, mardi 22 août 2017, 20:21

    Sauf que le comparaison ne doit pas se faire entre le facteur et le ceo de la sonaca mais entre le facteur et le ceo de la poste et dans ce cas , la tension de 1 à 15 pourrait être valable....Pareil à la Sonaca où je doute que le salarié le moins payé ne touche que 1250 eur..

  • Posté par Christian Radoux, mardi 22 août 2017, 0:52

    Si l'on excepte le cas De Decker, il y a, à l'origine de tous les scandales que l'on sait (et de ceux qu'on va apprendre), toujours la même collusion P$/Franc-maquerie affairiste. Avec quelques rapaces libéraux et calotins achetés comme alibis. A Mons, deux des trois derniers grands chefs à plumes de la vénérable association sont Messieurs Pierre Urbain (http://www.dhnet.be/regions/mons-centre/pierre-urbain-le-directeur-general-de-mons-suspendu-12-fois-5877bd03cd708a17d562f411) et Alain Tabart (http://www.sudinfo.be/1805606/article/2017-03-11/parachutes-dores-a-la-spge-alain-tabart-a-touche-plus-de-550000-euros-michel-cor). Et ces gens, au coeur du P$, prêchent la morale , l'"éthique". A peu près comme les curetons enc..eurs. de gamins. Et puis ils traitent de fachos ceux qui, révulsés par ces pratiques, n'acceptent plus l'omerta. Car pour eux , au Samu social, bien sûr il y eut de petites erreurs; mais révéler aux naïfs que Mayeur "est de chez nous",ça, c'est LE crime ! Idem à Charleroi et à Liège : tous, ils en sont tous, et c'est là que tout se combine. Episode suivant attendu à cet écoeurant feuilleton : Vivacqua. Et, à côté du fric en prise directe, je ne parle pas du noyautage des conseils d'administration et autres, aux conséquences encore plus graves. Et ce sont ces gens qui parlent de "renouveau ? Eux qui ont toujours vécu de magouilles ?

  • Posté par Mathieu Bernard, lundi 21 août 2017, 23:42

    Di rupo, il est opportun que tu prennes ta pension , comme tous les vieux crabes socialistes. Tu t'es assez rempli les poches, tu as suffisamment menti, tu n'est plus crédible. Place aux jeunes honnètes !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

L’humour en politique? «Une arme très dangereuse!»

Un « trait d’humour » du président du PS dans un magazine flamand sur les clichés qui collent à la peau des Wallons a provoqué un tollé. Mauvais timing ou preuve qu’il reste une certaine spontanéité dans un univers politique à la com’ cadenassée ? Des communicants répondent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs