Accueil Belgique Politique

Alain Courtois (MR): «Il faut revoir le décret Inscription»

Le premier échevin de la Ville de Bruxelles s’accorde ainsi sur la proposition de Défi. Une proposition soutenue par le PS à travers Laurette Onkelinx.

Temps de lecture: 2 min

L es familles attendent que l’on revoie le décret Inscription », a déclaré Alain Courtois (MR) ce mardi matin au micro de Bel RTL. Le premier échevin de la Ville de Bruxelles s’accorde avec la proposition de Défi. Ce lundi, Olivier Maingain exposait diverses pistes qu’il souhaite explorer en cas d’une éventuelle participation de son parti à une majorité en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il proposait l’abrogation du décret. Une proposition soutenue par le PS à travers Laurette Onkelinx.

À lire aussi Crise politique: Maingain (Défi) pose ses conditions pour gouverner

Toujours sur l’Enseignement, Alain Courtois plaide pour une régionalisation à Bruxelles : « Bruxelles a ses spécificités liées aux institutions internationales. C’est donc une question de pratique ». L’échevin souhaiterait par exemple privilégier l’enseignement des langues : « C’est une manière de donner des débouchés aux jeunes ».

« Respectons les accords de majorité »

Le MR doit-il se « déscotcher » du PS à Bruxelles comme le réclame Défi après le scandale du Samusocial ? « Le scandale n’a rien à voir avec la Ville », insiste le premier échevin. C’est une institution indépendante gérée par les socialistes. Il n’y avait que des socialistes dans le management de la structure ! ». Alain Courtois « commence à [s]e demander si on ne veut pas installer la famille à l’hôtel de ville (Fabian Maingain, actuellement conseiller communal ndlr.) »

Selon lui, la position d’Olivier Maingain est «invraisemblable». Il a assuré qu’il n’était pas question de changer l’accord de majorité à la Ville. «Je reste fidèle aux signatures apposées. Soyons raisonnables, il y a un accord, respectons-le», a-t-il déclaré.

À lire aussi L'édito | PS, on est loin du compte, mais ce n’est pas mort

Enfin, quant au dossier du stade national, Alain Courtois renvoie la balle au gouvernement flamand et au fédéral. « Trois gouvernements ont donné leur accord et leur promesse. C’est désormais aux autres de jouer leur rôle, c’est une question d’image pour le pays. » « Si le stade ne se fait pas sur le parking C, on peut clairement dire adieu à l’Euro », regrette-t-il.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Jean-Louis Lefebvre, mardi 22 août 2017, 18:54

    L'enseignement aux gens de terrain et byebye le politique. Ils sont tous trop Con & Pétants

  • Posté par Leonard Andre, mardi 22 août 2017, 18:00

    Bonne idée de le revoir, de fichu décret... mais si Onckelinckx s'en mêle, est-ce que cela ne sera pas pire que ce qui existe?

  • Posté par Vigneron Gérard, mardi 22 août 2017, 16:55

    Et .... le nouveau stade sans piste à ... la CON!!! GASPILLAGE ....

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 22 août 2017, 8:47

    "Si le stade ne se fait pas sur le parking C, on peut clairement dire adieu à l’Euro" Mais à part Courtois, qui le regrettera?

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 22 août 2017, 9:50

    @Roosemont Charles: On peut être fan des diables sans pour autant avoir une Coupe d'Europe sur le sol belge. C'est tout le concept de cet Eurostadium qui n'a pas de sens. Il est promu par la région bruxelloise mais implanté en Flandre, comme s'il était impossible de trouver sur le sol de la Capitale le terrain nécessaire. On l'appelle "Stade National" alors qu'il n'a rien de national. C'est un stade de foot uniquement, et même s'il est supposé être à 100% privé, on sait que des millions d'Euros publics y passeront et y sont déjà passés. Et cela uniquement pour du foot, et tout cela pour avoir l'Euro 2020 dont on sait que les rétombées pour la Région seront limitées et ponctuelles. On aurait soit dû rénover le Roi Baudouin, quitte à se passer de l'Euro, soit créer un véritable stade sportif pluri-disciplinaire ailleurs sur le sol de la région (Schaerbeek Formation?) qui pourrait accueillir, entre autres, le Van Damme. Véritablement, ce stade est une ineptie. Coûteuse.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une