Accueil Société Régions Liège

Le taxi aérien SkyCab rejoint Fly Aeolus

SkyCab est la seule société de taxi aérien opérant depuis l’aéroport de Liège-Bierset. Depuis novembre 2015, elle connaît le succès. Pour faire face à cette croissance, elle a décidé de rejoindre le groupe Fly Aeolus.

Temps de lecture: 3 min

Xavier Leballue n’est pas un inconnu à Liège. C’est lui qui a créé la société de mobilier et design Alterego. Une première réussite. En novembre 2015, associé à un pilote bruxellois, il porte SkyCab sur les fonts baptismaux. Qui est la seule société de taxi aérien opérant depuis Liège. Nouveau coup de maître puisque le succès est à nouveau au rendez-vous et la croissance continue. Du coup, pour faire face aux développements futurs, SkyCab a décidé de s’associer au groupe Fly Aeolus. Ce qui va lui permettre de profiter de la flotte de dix avions de cette dernière et de son infrastructure opérationnelle à l’échelle européenne.

« Économiquement rationnel »

« Nous nous développons bien, même si un projet comme celui de Skycab doit être évalué sur plusieurs années, nous indique Xavier Leballue. Notre association avec Fly Aeolus ne va pas tout révolutionner. Nous allons en quelque sorte devenir leur “master franchisé” à Liège. Mais cela va aussi faire que nous allons devoir moins souvent refuser des prestations faute d’avion disponible.  » En effet, SkyCab disposait d’un seul avion. Souvent occupé. « À ce stade, nous avons trop de demandes pour un seul avion. Mais pas encore assez pour investir dans un second. S’associer à Fly Aeolus, qui dispose de dix avions, était la meilleure solution. Leur réseau va aussi nous ouvrir de nouvelles perspectives. Et nous allons aussi pouvoir compter avec leur infrastructure opérationnelle partout en Europe. »

Évidemment, SkyCab – le nom s’effacera petit à petit pour Fly Aeolus – restera un opérateur «  économiquement rationnel. Nous sommes avant tout à disposition des PME, des entrepreneurs liégeois. Nous devons donc proposer un concept qui soit économiquement intéressant. Un exemple : un chef d’entreprise qui a une société en France, au Havre, et doit y aller quatre fois par an pour des CA. S’il y va en voiture ou en avion avec son directeur financier et une assistante, il doit bloquer son agenda durant deux jours. Avec nous, de porte à porte, son trajet mettra 2h10. Il ne devra bloquer son agenda qu’un seul jour. S’il estime que chaque jour vaut 600 euros en ce qui le concerne, 500 pour son directeur et 300 pour son assistante, il gagne déjà 1.400 euros. De plus, sur un vol classique, son billet lui coûtera au moins 300 euros par voyage par personne. Nous, on facture l’aller-retour 750 euros par personne. Voyager avec nous lui fait donc finalement gagner de l’argent – sans même parler de l’économie des frais de repas et de logement sur place – et tout le monde est content d’être à la maison le soir. C’est cela le concept économiquement rationnel  ». Et c’est là la clef du succès de SkyCab, avec le fait de desservir des aéroports régionaux. Une start-up qui ne fait pas que convoyer des patrons et hommes d’affaires. « Grâce à notre accord avec Fly Aeolus, on a en effet pris en charge des DJ de Tomorrowland qui, après leur set belge, devaient mixer dans une boîte à la mode à Londres. Notre avion a été à Anvers, où ils ont embarqué en direction de Biggin-Hill, juste à côté de Londres. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo