Accueil Sciences et santé

Viande et charcuterie cancérigènes: un «buzz toxique» pointé du doigt

Le sociologue Francesco Panese dénonce une communication alarmante de l’OMS et un manque de recul des médias.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Au lendemain de la publication du rapport alarmiste de l’OMS sur la charcuterie et la viande, le sociologue Francesco Panese s’étonne de la communication de l’agence onusienne et du manque de recul des médias. Dans une interview à la Radio télévision suisse (RTS), il estime que l’annonce a rencontré un écho «  disproportionné  ».

Lire aussi : La charcuterie est cancérigène, la viande rouge « probablement » aussi

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs