Accueil Monde États-Unis

Une ex-agente de la CIA veut racheter Twitter pour en exclure Trump

Elle veut lever un fond d’un milliard de dollars pour racheter des parts de Twitter et ensuite faire pression sur l’entreprise pour suspendre le compte du président.

Temps de lecture: 1 min

Mission impossible pour Valerie Plame Wilson: la très médiatique ancienne agente de la CIA a lancé une campagne de financement participatif pour acheter des actions Twitter, afin de pouvoir suspendre le compte de Donald Trump, son outil de communication favori.

«Donald Trump a fait beaucoup de choses horribles sur Twitter. Ses tweets, qui encouragent les suprémacistes blancs ou appellent à la violence contre les journalistes, font du mal à ce pays et à ses habitants. Mais menacer la Corée du Nord d’une guerre nucléaire nous fait franchir une étape supplémentaire, et dangereuse. Il faut fermer son compte», a-t-elle expliqué sur la plateforme de crowdfunding «GoFundMe».

Son plan est donc simple, même si irréalisable: générer un milliard de dollars pour racheter des parts de Twitter et ensuite faire pression sur l’entreprise pour suspendre le compte du président.

L’usage que fait Donald Trump du réseau social est très contesté. Ses tweets intempestifs prennent parfois de court son administration, notamment lorsqu’il a annoncé en juillet vouloir interdire aux personnes transgenres de travailler pour l’armée américaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 23 août 2017, 21:28

    Un coup dans l'eau . Trump est un dictateur né . Son verbiage et ses postures ressemblent de plus en plus à celles d'Adolf Hitler. Le peuple américain , surtout dans l'Ouest est très vulnérable aux discours d'extrème droite . Et Valérie n'a aucune chance , hélas. Hitler a mis des années pour s'imposer, Trump pourrait ètre plus rapide . Mais il faut voir : Hitler était plus intelligent.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une