Accueil La Une Opinions

«Une suite qui dérange»: place à l’action

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Présenté hors compétition au dernier Festival de Cannes, « Une suite qui dérange : le temps de l’action » est la suite du premier opus « Une vérité qui dérange » (2006) qui avait valu à son acteur principal, Al Gore, de parcourir le monde afin de sensibiliser le plus grand nombre à la lutte pour la préservation du climat.

Dix ans plus tard, l’ancien vice-président américain refait donc le tour du monde des salles, pour inviter chacun d’entre nous à dépasser le stade de la prévention pour passer à l’action. Dans ce nouveau documentaire, Al Gore cible aussi l’inconscience de l’actuel président américain, Donald Trump, qui détricote toutes les initiatives entreprises pour mener une politique soucieuse de la préservation de l’environnement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs