Accueil Belgique Politique

Crise du fipronil: comment la Wallonie soutient ses producteurs d’oeufs

Indemnisation, garantie bancaire, exemption de cotisation… Les mesures du gouvernement wallon complètent celles du fédéral.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La Wallonie n’est pas la région la plus impactée par la crise du fipronil, cet insecticide qui s’est retrouvé frauduleusement dans les plumes de poules pondeuses, de là dans leurs œufs, commercialisés parfois dans plusieurs pays européens et au-delà. Cela n’a pas empêché le gouvernement wallon d’adopter des mesures de soutien aux entreprises affectées. Des sept exploitations d’élevage qui ont été bloquées par l’Agence fédérale de sécurité alimentaire (Afsca) au sud du pays, deux le sont encore aujourd’hui. Généralement, les œufs suspects ont été détruits. Dans un seul cas, c’est le cheptel qui est passé à l’équarisseuse (et pas à la réquisition de l’Afsca, précise celle-ci). Les entreprises attendent le résultat de tests de vérification.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs