Accueil Économie Emploi

La Première ministre polonaise refuse de réguler l’afflux de travailleurs détachés en Europe

Environ 500.000 Polonais sont employés par des entreprises polonaises dans d’autres pays membres de l’UE.

Temps de lecture: 1 min

La Première ministre polonaise Beata Szydlo a souligné jeudi dans la presse que son pays défendra «  jusqu’au bout » sa position qui consiste à ne pas revenir sur la directive européenne sur le travail détaché, «  dans l’intérêt des travailleurs polonais ». Cette déclaration intervient alors que le président français Emmanuel Macron effectue une tournée dans l’est de l’Europe pour promouvoir un durcissement de la directive sur le travail détaché. Environ 500.000 Polonais sont employés par des entreprises polonaises dans d’autres pays membres de l’UE.

Datant de 1996, la directive permet à une entreprise de l’UE d’envoyer à titre provisoire dans d’autres pays de l’Union ses salariés en continuant à payer les cotisations sociales dans le pays d’origine. Pour M. Macron, cette directive constitue une concurrence déloyale pour le marché du travail français et est injuste pour les travailleurs français. Soutenue par l’Autriche et l’Allemagne, la France souhaite limiter la durée de séjour d’un travailleur détaché à un an et non 24 mois.

La Pologne est le pays qui profite le plus de cette directive et est farouchement hostile à toute réforme.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Charlier Albert, vendredi 25 août 2017, 10:25

    Refusent la solidarité avec autres pays de l'UE pour l'accueil des réfugiés mais ne veulent pas que les autres pays de l'UE limitent l'accueil de travailleurs polonais. Ne serait-ce pas vouloir le beurre et l'argent du beurre?

Plus de commentaires

Aussi en Emploi

L’armée belge recrute pour étoffer sa composante médicale

La Défense organisait, ce mercredi, un Job Day à Mons afin de recruter des médecins, des infirmiers et des ambulanciers. Début mars, une journée spécifique s’adressera également aux dentistes, autre profil que l’armée peine à recruter.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière